Fran et Jim
Fran Lejeune et
Jean-Michel Rolland
JEAN-MICHEL ROLLAND
Art Numérique - Digital Art

HOME

FRAN

JIM



BODY INSTRUMENT II


"Body Instrument II" est un dispositif interactif artistique développé sous Processing.
Une Kinect capte l'emplacement des mains du performeur ou du spect-acteur.
Chaque main contrôle la hauteur d'un instrument différent.
Quand le performer est immobile, l'écartement de ses mains détermine la fréquence d'apparition des notes.

"Body Instrument II" fait suite à "Body Instrument" et s'en différencie à plusieurs niveaux :
- technique : dans "Body Instrument", la Kinect calculait l'éloignement des performers, dans "Body Instrument II", c'est la position des mains qui est prise en compte.
- visuel : dans "Body Instrument", le corps des performers était projeté à l'écran, dans "Body Instrument II", il est remplacé par des événements visuels assujettis à la position des mains, à la hauteur des notes et à leur vélocité.
- sonore : dans "Body Instrument II", la génération des sons s'appuie sur des samples de flûte préparés en amont, qui couvrent deux octaves, alors que dans "Body Instrument", les sons étaient générés en MIDI.
Ces évolutions permettent au performer de mieux contrôler les notes jouées mais, alors que "Body Instrument" pouvait théoriquement accueillir un nombre illimité de performers, "Body Instrument II" n'a de sens qu'en présence d'un seul performer.

Un passage de l'excellent roman d'Alain Damasio, "La Horde du Contrevent", a favorisé la création de ce dispositif interactif :
"La cannéole [...] est un art automoteur où la musique, qui naît du mouvement du bâton, donc du geste, donc de la danse qui l’apporte, suscite la danse qui suivra, laquelle relance naturellement la mélopée du vent et s’entretient d’elle-même, dans une volte entre sons et gestes qui n’a ni début ni fin, et s’enspirale." (Folio SF, page 587)

Expositions :
du 19 au 28 mai 2016 à Share Festival à Turin (Italie)
"Body Instrument II" is an artistic interactive device designed with Processing.
A Kinect measures the placement of the hands of the performer or spect-actor.
Each hand controles the height of a separate instrument.
When the performer doesn't move, the spreading of his hands determines notes appearance speed.

"Body Instrument II" follows "Body Instrument" and is different at different levels :
- technical : In "Body Instrument", the Kinect calculated the performers' distance, in "Body Instrument II", it takes care of the position of their hands.
- visual : in "Body Instrument", the performers' bodies were projected on the screen, in "Body Instrument II", they're replaced by visual events compelled to the position of the hands, height and velocity of the notes.
- sonorous : in "Body Instrument II", the generated sounds come from prepared flute samples covering two octaves when in "Body Instrument", sounds generated were MIDI sounds.
These evolutions allow the performer a better controle on the played notes, but as "Body Instrument" could, in theory, allow an inifinte number of perfomers, "Body Instrument II" makes sense with only one perfomer.

A passage of the excellent novel from Alain Damasio, "La Horde du Contrevent", fostered the creation of this interactive device :
"La cannéole [...] est un art automoteur où la musique, qui naît du mouvement du bâton, donc du geste, donc de la danse qui l’apporte, suscite la danse qui suivra, laquelle relance naturellement la mélopée du vent et s’entretient d’elle-même, dans une volte entre sons et gestes qui n’a ni début ni fin, et s’enspirale." (Folio SF, page 587)

Exhibitions :
May 19 to 28, 2016 at Share Festival in Turin (Italy)